C’est le colonel Poudret de Sevret qui fait construire le château d’Epiré en 1839, sur les coteaux de la Loire. Passionné par les plantes, il fait également construire un parc à l’anglaise au nord, afin de protéger le bâtiment des vents froids de l’hiver.

Le parc est parsemé d’arbres remarquables comme des cèdres, des ormes de sibéries mais aussi des tulipiers et des gingkos bilobas. Au sud du parc se trouve un potager d’un hectare où alternent carrés de culture, haies fleuries et arbres fruitiers. L’orangerie du domaine, située au nord, est construite par Dainville en 1852.

à savoir

Le château d’Epiré est une propriété privée qui n’ouvre que rarement ses portes au public.