A l’embouchure de la Loire, la ville de Nantes est depuis longtemps la porte d’entrée des végétaux ramenés des quatre coins du monde par les navigateurs. Terrain d’acclimatation des plantes exogènes, la ville compte à ce titre de nombreux parcs & jardins.

Classé au titre des « Jardins remarquables », le jardin des plantes de la ville de Nantes s’étend sur 7 ha. Crée par Louis XIV en 1687, les marins nantais ont l’ordre d’y rapporter les graines et plantes qu’ils ramènent avec eux de leurs voyages au long cours.

Au XIXème siècle, il est déplacé et redessiné « à l’anglaise » par Antoine Hectot et Antoine Noisette, qui lui donnent son aspect actuel. Edifié autour du château du grand Blottereau, le parc du même nom est cédé à la ville en 1905. Il comprend aujourd’hui une importante collection de plantes exotiques. Le parc floral de la Beaujoire, crée à l’occasion des Floralies de 1971, s’étend sur plus de 13 ha le long de l’Erdre. Il intègre un espace horticole principalement consacré à la culture des roses, qui compte près de 1600 variétés.